Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/05/2007

L'Eglise se délite

Culture

 

 

16 mai 2007

 

 

L’église catholique se délite. Est-ce surprenant ?  Comment les fidèles pourraient-ils ne pas avoir perdu la tête après les bouleversements de ces dernières années ?

 

 

Il y eut d’abord la suppression du latin. Bien sûr les primaires ont applaudi. Nous ne comprenions quand même rien, ont-ils dit. Faux, puisque nous avions des missels avec traduction juxtalinéaire. C’était notre langue commune, notre espéranto, la langue de tous nos frères. Toutes les invocations dont nous avions l’habitude, les chants grégoriens, le sanctus, le credo, le kyrie eleison, tout cela résonnait dans nos oreilles… En supprimant le latin nous avons supprimé notre universalité, notre catholicité, puisque catholique signifie  en grec « kata olèn guèn », par toute la terre.

 

 

            Nous avons supprimé la confession, le sacrement de pénitence. Il est remplacé par une réunion où, tous ensemble, nous pensons à nos péchés. Supprimé, purement et simplement ! Raz la table. On vend les confessionnaux  aux brocanteurs et aux antiquaires.

 

 

            L’ex sainte communion distribuée dans la main fut désacralisée. Il ne fallut pas longtemps pour qu’on se mette à douter de la présence réelle de Jésus dans l’eucharistie. Maintenant, il faut se lever de bons matins pour trouver un prêtre qui y croit encore. « C’est un symbole » disent-ils, amusés ou agacés. Personne ne se souvient-il des fêtes du septième centenaire de la Fête Dieu à Liège en 1946, de l’allégorie de la lune tronquée, d’Ève de St Martin et de Julienne de Cornillon, de la procession des bateaux des paroisses sur la Meuse ? Un symbole disiez-vous ?

 

On ne pouvait pas communier après avoir mangé. Un flocon de neige ne rompait-il pas le jeune ? Maintenant, on peut y aller après un gueuleton, voire même après une orgie. Normal,  ce n’est plus qu’un symbole.

 

 

            On ne jeûne plus puisqu’en tout temps, on baffre. On ne se marie plus. Même dans les familles les plus chrétiennes, on accepte que les enfants se mettent en ménage. Pour essayer. On verra après quand ils auront eux-mêmes des enfants. Et même ?

 

 

           

 

 

 

 

            Et vous voudriez que les fidèles soient encore fidèles. Fidèles à quoi ? À ces prêtres assermentés ? La semaine dernière, je suivais un enterrement. Un ami m’a confié que le prêtre ne croyait pas à la résurrection du Christ ! Dame pourquoi y croirait-il encore ? Puisque le concile Vatican II a tout foutu par terre. « On juge l’arbre à ses fruits » disait quelqu’un dont tout le monde a oublié le nom.

 

 

            Voyez les fruits du concile.

 

 

                                                                                  Clauzewitz

 

 

07:47 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

"Le XXIe siècle sera spirituel, ou ne sera pas. Vous voulez rire?", Agence nEUROLAND™, in nEUROspirituals™.

Écrit par : nEUROLAND | 17/05/2007

Je suis responsable du blocage mais je ne le savais pas. C'est moi qui dois autoriser la publication de la réponse. Moi aussi j'ai cru à une censure perfide. Mais je dois faire amende honorable. Clausewitz

Écrit par : Christian Oosterbosch | 17/05/2007

Cela fait trois commentaires que le filtre refuse d'inscrire.
Libre Belgique : Je ris.
Sorry, mais il me semble impossible de poursuivre notre conversation…

Écrit par : nEUROLAND | 17/05/2007

Il semble qu'il soit impossible d'écrire : "L'église capote?" en commentaire sur ce blog.

J'ai beau lire : "NB : Les commentaires de ce blog sont modérés" au dessus du formulaire à remplir…
Je ne comprends pas cette censure…

Écrit par : nEUROLAND | 17/05/2007

Les commentaires sont fermés.