Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/05/2007

La margarine, un produit naturel?

Culture et mystification le 24 mai 2007

 

 

La margarine, un produit naturel ?

 

 

On a présenté Göbbels comme le prince de la propagande. Il n’était pourtant qu’un enfant à côté de ceux qui ont fait croire à la planète entière, médecins en tête, que la margarine était un produit naturel. « Tu manges du beurre, toi, un médecin ! » me dit un jour, à table, un conseiller provincial, fermier, spécialiste des problèmes agricoles. « Le beurre, n’est-ce pas un poison ? C’est en tout cas ce que me dit mon beau fils, médecin lui aussi » Le brave homme, n’osait pas consommer sa propre production. Il avait une vague mauvaise conscience d’en écouler sur le marché. « Il n’y a rien de vrai dans tout cela » lui répondis-je, « Il ne faut pas consommer trop de beurre, c’est vrai pour toutes les matières grasses, nous mangeons  trop de tout. Mais il ne faut surtout pas remplacer le beurre par la margarine ! Cette dernière,  pur produit de l’industrie chimique, contient des acides gras « trans » (transfatty acids) qui augmentent le LDL cholestérol, c’est à dire le mauvais cholestérol. On nous vend la margarine avec de charmants petits écureuils et des bruits de feuillage. Tout le monde marche. La margarine, considérée jadis comme un ersatz bon marché du beurre, a désormais sa place au petit déjeuner des plus grands hôtels. « J’ai bien compris que tout cela n’était que propagande quand vous avez dit à la tribune (discours sur le beurre à la tribune du conseil provincial de Liège en 1986):  On critique le beurre parce qu’il concurrence  la margarine : on l’accuse de contenir trop de cholestérol. On ne critique jamais le fromage, qui en contient tout autant, parce qu’il ne concurrence pas la margarine » me dit un jour, après une séance du conseil provincial, un bourgmestre de la région. Nous sommes entrés dans une ère de propagande globale. C’est à dire s’adressant à toute la planète. Je reparlerai des derniers immenses bobards que nous avons reçus sur le coin de la figure. À cette occasion, j’organiserai un petit concours : à qui ce bobard profite-t-il ? (Pour mémoire : bug de l’an 2000 ; trou de la couche d’ozone, réchauffement planétaire, grippe aviaire etc. etc)   Clausewitz

 



 

20:58 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.