Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/05/2007

La poste encore en grève 27 mai 2007

La poste encore en grève 27 mai 2007

 

 

La poste vient encore de faire grève. C’est toujours le même mécanisme. On prolonge un congé, on établi un superpont et on en profite pour enquiquiner les usagers, innocentes victimes des service public. Je me souviens d’un slogan ancien: « À quoi sert le service public ? À faire ch… le public ! » J’aurais dû mettre ce slogan en exergue. On prend les usagers en otage pour faire pression sur une direction qui se fout complètement des usagers. Le plus souvent, les grévistes sont payés. Par des piquets de grève, on prouve que les malheureux ont été empêchés de travailler et on leur verse leur traitement quand même. C’est vrai pour les bus, pour les enseignants, pour les chemins de fer, pour les diverses administrations, communales ou autres. Il y en a des moyens pour faire ch… le public. Je crois qu’il y a pire que le service public pur et dur, c’est l’ex service public privatisé. Exemple Belgacom et la Poste. Belgacom est devenu un foutoir inextricable. Un de mes patients commande l’ADSL et Belgacom TV. On lui envoie les colis et les lettres d’explication (mot de passe compris) à une adresse qu’il a quittée depuis 8 ans. Je ne vous dis pas le plaisir qu’il a eu de réclamer par téléphone (Si vous parlez français, poussez 1 etc etc, jusqu’à la jouissance). C’est le  foutoir public et l’indifférence privée. Il ne faut pas privatiser un service public ! Il faut autoriser un service concurrent de s’installer en face de lui. Mais encore ! Nous vivons l’expérience de la privatisation de l’énergie où, avec la complicité des politiciens,  tous les tarifs ont bondit vers le haut. Et nous ne disons rien. C’est le silence des agneaux. Ainsi que me le faisait remarquer un correspondant avec le loup et le chien : nous sommes bien nourris mais nous portons une chaîne au cou qui nous empêche de nous révolter. Quand aurons-nous une vraie opposition en Wallonie ?            (Le MR ? Il s’invective avec le PS et ils n’auront rien de plus pressé que de ressauter dans le même lit après les élections. Les postes sont peut-être déjà fixés) Clausewitz

 

18:28 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Je suis tout à fait d'accord, c'est insupportable cette manière de procéder. Cela m'amène juste à essayer d'utiliser encore moins les services de ces enquiquineurs, qu'il s'agisse de la poste, des bus ou des trains. Je règle un maximum de courrier par internet, et me déplace à vélo, quitte à prendre plus de temps et peiner un peu plus.
Et ils parlent de solidarité? Devrions-nous être solidaires de personnes qui partent en grève plusieurs fois par an, et qui sont donc elles-même fort peu solidaires? Cette manière de gêner le public afin d'obtenir leurs revendications est pénible au plus haut point.
J'ai personnellement des "domaines" concernant mon travail qui me paraissent injustes, mais jamais il ne me viendrait à l'idée de faire chier (c'est le mot) les autres pour obtenir un meilleur résultat.
En ce qui concerne belgacom, les mots me manquent pour décrire le mépris que j'ai pour cette société aussi dédaigneuse envers ses clients, et je ne suis pas le seul dans mon entourage.
Beaucoup de râleries en sommes, mais c'est tout de même bien moins chiant que ces grêves à répétitions, qui sont des râleries autrement moins supportables!

Écrit par : Gaetan | 29/05/2007

Belgacom? C'est presque rigolo. Vous commandez une installation dans une téléboutique et une charmante personne fait des efforts inouïs pour vous satisfaire. Parfois, j'ai eu le cas, elle reste en communication avec les gugus de Belgacom pendant une heure. Elle obtient, en fin de compte, satisfaction: vous aurez votre changement endéans le mois. Trois mois plus tard, vous attendez toujours. Vous retournez voir la charmante personne. Elle se resuspend au fil une demi heure pour obtenir une autre promesse qui ne sera pas non plus tenue. C'est alors que vous découvrez que la téléboutique est gérée par des privés et que Belgacom, dont les agents se moquent du public, comme ils le font depuis que le téléphone est un service public, leur racontent toutes les sornettes possibles et imaginables ce n'est jamais le même qu'ils ont en ligne. Et on vous envoie d'Hérode à Pilate comme à la plus belle époque de la RTT, du temps de Bauraing et consorts. Combien de temps va-t-on encore se foutre de nous? Christian Oosterbosch

Écrit par : Christian Oosterbosch | 31/05/2007

Les commentaires sont fermés.