Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/06/2007

Le capitaine Haddock premier ministre?

Le capitaine Haddock, premier ministre ?

 

 

Le 7 juin 2007

 

 

Les murs et les fenêtres de l’arrondissement de Liège sont couverts de l’image d’un célèbre ivrogne qui se couvrit de gloire lors d’une émission postélectorale tardive et déjà bien arrosée. « C’est un bon vivant ! » disent les Principautaires qui ont toujours adoré les alcooliques à commencer par le célèbre Tchantchèt qui se pétait au pèket. Loin de moi l’idée sournoise de mettre en doute l’efficacité politique de l’oenophile susmentionné, je crois que son succès, que l’on peut prévoir énorme, sera dû beaucoup plus à son ivrognerie qu’à son sens de la gestion politique. Pour être élu il faut être ivrogne ! Il peut suffire aussi d’être plus ou moins truand, de tenir une maison de rendez-vous ou, plus simplement d’être pédophile. Reconnaissons que l’ivrognerie est le plus sympathique de tous ces vices. Mais il ne faut pas faire semblant ! Je me souviens d’une séquence tv aux fêtes du 15 août en Outre-meuse où un certain Didier Reynders faisait, devant la camera, des à fond de péket. « Bidon, monsieur le ministre, bidon ! Qui nous prouve que ce n’était pas de l’eau du robinet ? » Il faut non seulement boire mais il faut être ivre et débiter de gentilles âneries. L’ivrogne qui couvre nos murs est inégalable dans le parler bredouillant et mouillé. Une pensée soudaine me vient. La sympathie pour les ivrognes ne vient-elle pas de Hergé et de son capitaine Haddock, mille sabords ? Quel tsunami électoral si ce célébrissime ivrogne se présentait aux élections ? Bien que ce soit au whisky, il serait certainement choisi par le Roi pour le poste de premier ministre. Serait-il plus malfaisant que les buveurs d’eau ? Clausewitz

 

 

09:46 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.