Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/07/2007

Le Tour: où mène l'absurde

Le Tour : où mène l’absurde

 

Le 26 juillet 2007

 

 

Roald Asmussen chassé comme malpropre ! Le salaud, il n’avait pas révélé où il s’entraînait ! Pour se doper en cachette, bien sûr, et pour échapper à la Sainte Inquisition. Les coureurs ont fait mine de faire grève après l’élimination d’un autre coureur, le Kazak.

 

Qu’attendent-ils pour quitter TOUS cette pantalonnade ? Grève de tous les sportifs tant que l’on fait des contrôles ! Plus on contrôle, plus on se dope. Toute cette comédie à quelques décennies des horreurs de la prohibition, cause première de la richesse des trafiquants. Le monde ne retient jamais aucune leçon. Surtout quand les profits sont bien juteux. Le contrôle du dopage est une industrie très lucrative. Comme dans les feuilles de chantage, ce qui rapporte c’est ce que l’on ne contrôle pas. Pour mémoire, à Séoul en 1988, on contrôle le pauvre Ben Jonson qui vient de pulvériser le record du monde du 100 mètres et on ne contrôle pas son homologue féminin, Florence Griffith-Joyner qui venait aussi de pulvériser les records féminins du 100 et du 200m (notre blog du 10 juillet). Explication : Ben Johnson était canadien. Il venait d’infliger une humiliation à Carl Lewis, américain, en lui mettant 1, 5 mètres dans la vue. Florence était américaine et ne fut pas contrôlée. Elle ne fut jamais contrôlée puisqu’elle abandonna l’athlétisme après Séoul. (Cela n’empêcha pas les journalistes de l’accuser de dopage. Sans la moindre preuve.) Il n’y avait qu’à la contrôler parbleu ! Dans cette affaire, qui a graissé la patte de qui ? Very good question. Le Tour de France regorge d’histoires semblables. De contrôles et de non contrôles. Les dirigeants du Tour sont un peu les directeurs d’un combat de gladiateurs. Les ressemblances avec la Rome de la décadence sont stupéfiantes. Les pauvres coureurs vont jusqu’au bout de la souffrance et prennent tous les risques. Les maîtres gladiateurs sont au tiroir caisse. Il sonne tout le temps. C’est la Pub dans toute son outrance. Est-il vrai que la FGTB y a une caravane ? La caravane de la gauche caviar ? Il faudrait trouver des inspecteurs « incorruptibles » pour surveiller toute cette boue. Al Capone fut condamné, certes, mais uniquement pour fraude fiscale. Quousque tandem ? Clausewitz

 

10:21 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.