Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/08/2007

Angelica, démagogie et cinoche

Angelica, démagogie et  cinoche

 

31 juillet 2007

 

 

Déchaînement de démagogie et de misérabilisme dans le cas de la petite Angelica. Toute la presse aux ordres de Di Rupo et de Milquet se déchaîne de mauvaise foi. RTBF en tête. Le cas de la maman devient le cas « Angelica ». C’est la maman qui est en Belgique frauduleusement. La petite fille est avec elle, mais ce n’est pas elle qui est en voie d’expulsion. C’est la mère. Et la mère se retranche derrière la fille pour tenter de se justifier. Il y a  quatre ans qu’elle est en Belgique et qu’elle n’a entrepris aucune démarche pour se faire intégrer. On l’enferme et on lui laisse sa fille. Qu’aurait-on hurlé si on l’avait séparée de la petite. Cette dernière intelligente et rusée comprend très vite le rôle qu’on lui fait jouer. La lettre au Roi, dictée par un adulte jouant les naïfs, est portée au palais royal et jetée à un militaire. Les caméras sont  là. La sentinelle part avec le chiffon et c’est tout. Le Roi n’a qu’à savoir ce qu’il doit faire.  Madame Milquet se fait interviewer complaisamment. Les négociations progressent-elles ? Réponse : « Pour le moment, comment avoir en tête des détails comme le budget alors qu’une petite fille va être expulsée ? » Snif. Elle voudrait saboter les accords qu’elle ne s’y prendrait pas autrement. Ce gouvernement sans ses chers socialistes la répugne. Tout est prétexte à sabotage. Elle tient Leterme à la gorge. Il ne peut se passer de ses voix. S'il échoue, ne va-t-on pas être obligé d’aller vers une tripartite? Avec son cher Elio? Je ne suis pas Geneviève Taboui, mais je prédis encore bien du souci à ce pauvre Leterme auquel elle n’a pas fini de chercher querelle. Pour en revenir à la maman d’Angelica, elle s’est jetée au sol et s’est débattue pour dramatiser l’événement alors qu’elle savait très bien qu’il lui suffisait  de refuser de partir pour qu’on la ramène et que l’on organise un deuxième transport, contraignant   celui-là. Elle montre une petite érosion à la jambe. Elle affirme que les policiers l’ont frappée. Tout qui a vu ses images à la TV a compris que c’était une tricheuse et une faiseuse d’histoire. Elle a derrière elle les socialistes, les écolos et la belle madame Milquet. Tous ceux qui ne participent pas aux négociations ou qui les sabotent. Une sorte de nausée me prend à regarder tout cela et j’ai bien l’impression de ne pas être seul. Clausewitz

 

06:30 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

oui tout à fait d'accord l'affaire angelica a été amplifiée un maximum par la RTBF aux mains du PS de Di Rupo
alors on a exagéré dans cette histoire les méchants d'un côté et de l 'autre les pauvres équatoriennes symbôles des sans papiers!! Ce problème doit être réglé dans son ensemble car on ne peut laisser notre pays envahir par des tas d'immigrés clandestins ..nos voisins ont une politqiue plus ferme comme la France , le Royaume Uni , les Pays bas!!
Voila Clausewitz vous n' êtes pas le seul à vous indigner..

Écrit par : vayhair | 01/08/2007

Merci de votre commentaire. Notre pays n'a de politique pour rien. Le seul objectif c'est d'être réélu pour faire n'importe quoi. Où sont ces anciens grands hommes qui nous faisaient respecter?Comme disait Ampélie Nothomb chez Pivot: "La Belgique? Tout le monde part d'un grand éclat de rire" Mais non ! répondait Jean Dutourd, bon papa, mais non, la Belgique, c'est bien. Il y avait le roi Albert, la reine Astrid, la reine Elisabeth qui a réalisé un si beau concours... Il n'avait pas entendu Leterme et les autres ne savoir aucun ce que l'on fêtait le 21 juillet.

Écrit par : c.oosterbosch | 03/08/2007

Que signifie, en pratique, la phrase indiquant que "les commentaires de ce blog sont modérés"?

Je suppose que cela veut dire que des médiateurs lisent d'abord les commentaires et ne les acceptent que s'ils respectent les principes énoncés par LLB.
Cela ne devrait-il pas être le cas pour TOUS les blogs?...

Concrètement, quels sont les délais que cela entraîne pour la publication? Si la modération conduit à une censure, l'auteur du commentaire censuré en est-il averti?

Écrit par : Colas | 07/08/2007

Il est très étonnant de voir que les médias, en ce compris La Libre d'ailleurs, choisissent de ne donner la parole quasiment qu'aux partisans des 2 équatoriennes clandestines.
Et aujourd'hui, la crème sur le gâteau: le président de l'Equateur nous fait la leçon en disant que chez lui il n'existe pas d'illégaux et que tous les Belges y sont les bienvenus. Le président en question est pourtant économiste et sait que les flux vont toujours de la pauvreté à la richesse (réelle ou supposée), pas l'inverse.
Je suis curieux de voir comment les medias vont cette fois réagir aux propos de la présidence équatorienne.

Écrit par : Colas | 07/08/2007

Les commentaires sont fermés.