Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/03/2008

Les Dupont et Dupond

Les Dupont et Dupond

 

Le 1er mars 2008

 

 

Abdelkhader Belliraj, un des chefs du réseau terroriste démantelé au Maroc, a été, pendant au moins huit ans, un indicateur officiel rémunéré de la Sûreté belge, dirigée, comme on le sait depuis très longtemps, par les Dupont et Dupond en personnes. En particulier la cellule de Gand : « Il n’a été accepté qu’après une belle période d’observation (sic) durant laquelle rien de contraire n’a été constaté » dit-on sans rire chez les Dupont et Cie. Il était rémunéré, insiste la Dernière Heure. L’information était connue depuis le 22 février dernier.

 

Ce charmant garçon, auteur, en Belgique, de six meurtres « jamais élucidés » comme de bien entendu a été cuisiné par la police marocaine qui semble un peu plus efficace que la nôtre.

 

Il serait question de l’extrader car IL EST BELGE, sans doute par mariage blanc, comme ils le sont tous. On pourra de la sorte lui donner un bisou sur le front et le priver de dessert pendant au moins deux semaines.

 

Ces Marocains quand même ! Ils n’arrêtent pas de nous donner des leçons d’efficacité. Ne pourrait-on leur demander de mettre un peu d’ordre chez nous. À la SNCB par exemple ; dans les aéroports ; à la Poste ; à Belgacom ? On pourrait leur demander de revoir notre police. Ils pourraient prendre nos deux Dupont(d) en stage.  Il serait temps de recycler aussi notre justice. Il y a de travail sur la planche. Pourquoi ne pas nommer Abdelkhader Belliraj au poste de premier ministre ? Il est belge. Il a montré lui, qu’il pouvait être efficace. Et il n’est ni flamand,  ni wallon.

 

 

                                                                           Clausewitz.

 

17:03 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

T'es peut-être un peu sévère. Moi je la trouve tellement grosse, la farce, que je me dis qu'elle est pas possible, le peï, il était agent double, infiltré ou quelque chose comme ça. Sinon purée... au secours...

Écrit par : Anne | 02/03/2008

Les commentaires sont fermés.