Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/10/2008

Libération de Michèle Martin

Libération anticipée de Michèle Martin

 

Le 1er octobre 2008

 

 

Il est question de libérer anticipativement Michèle Martin, madame Dutroux. Elle est condamnée à trente ans. Elle vient d’en purger 12. Elle se dit tout à fait amendée. C’est sous l’influence de son mari qu’elle a laissé mourir de faim et de soif les petites Julie et Melissa. Quand Dutroux est rentré chez lui, (il était en prison), elles n’étaient pas mortes toutes les deux. Il les a enterrées vivantes avec sa pelleteuse. Madame Martin jure qu’elle ne le fera plus. Elle veut qu’on lui rende sa liberté. Elle a le droit de le demander. D’après la loi Lejeune, c’est au tiers de la peine que l’on peut adresser cette requête au juge.

 

 

Je suis, tranquillement et après mûre réflexion, partisan du rétablissement de la peine de mort. À condition bien sûr qu’il n’y ait aucun doute sur la culpabilité et en particulier dans les cas de meurtre d’enfants aussi horribles que celui-ci: Que ceux-ci, puisque il y eut d’autres victimes, Ann et Eefje. Nous reviendrons à la peine de mort ! Il faudra sans doute longtemps et encore beaucoup d’autres horreurs à la Dutroux et à la Fourniret, mais nous y reviendrons, comme les USA. En attendant, la Belgique remet ses assassins en liberté au  tiers de leur peine. Voir l’histoire de Dutroux remis en liberté par Melchior Wathelet. La France n’a pas rétabli la peine de mort  mais au moins elle a institué des peines incompressibles. Fourniret fera ses trente ans ! Et en plus les criminels d’enfant sont maintenus en institution après l’écoulement de leur peine.

 

 

En Belgique c’est comme si la justice et le législateur étaient dans le camp des criminels. On leur trouve toutes les excuses pour les remettre en liberté.  Le 10 septembre 2007, j’ai rappelé le cas du couple criminel qui avait torturé et dépecé la petite Christel. À peine dix ans après les faits, le  couple se promenait dans les rues de Coxyde  et la maman de Christel retrouvait la meurtrière dans la file au Delhaize.

 

 

En Belgique, protestez ! Faites des pétitions ! Personne ne vous écoute. Pas un politicien pour mettre les peines incompressibles à son programme. Aux USA  vous n’oseriez pas vous présenter à la Maison Blanche si vous étiez contre la peine de mort. Obama compris.

 

 

Ici on relâche les tueurs d’enfants dans la nature et… ils récidivent.

 

 

 

                                                                                              Clausewitz

 

09:55 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

Je ne partage pas votre avis quand vous dites que nous reviendrons à la peine de mort. "Reviendrons" est en effet le terme qui convient, tant ce serait un pas en arrière dans l'évolution. Les USA sont un bien piètre exemple dans le domaine des droits de l'homme, et si nous devions imiter quelque chose chez eux, ce ne serait certainement pas ça.

Quant à la libération anticipée de Michèle Martin... Bien sûr qu'elle la demande. Ce n'est pourtant pas pour autant qu'elle l'obtiendra. Personnellement j'en doute.

Écrit par : Bouboucar | 02/10/2008

PS : En ce qui concerne les peines incompressibles... Elles sont idéales en théorie, mais quasi-ingérables en pratique. Les condamnés qui savent qu'ils ne sortiront jamais de prison n'ont plus rien à perdre, ce qui les rend extrêmement dangereux.

Aimeriez-vous être gardien d'une prison où sont emprisonnés des gens qui n'ont plus rien à perdre, et tout à tenter ?

Écrit par : Bouboucar | 02/10/2008

Dans ce pays, il faut s'attendre à tout. La justice n'a encore rien compris... malheureusement.

Écrit par : Fergus | 02/10/2008

Oui, elle va sans doute être libérée, mais une vérité édifiante à lire sur le blog :
http://juin95.skynetblogs.be/
Mais ce qu'il y a de plus triste, je pense que les gens s'en foutent car je n'ai reçu aucun commentaire sur ce blog.
Il faut bien tout lire en profondeur, en se remémorant les dates... c'est édifiant.

Écrit par : observateur | 04/10/2008

Merci de votre réponse. je ne crois pas que tout le monde s'en fout. Mes connaissances sont lassées de toutes les entourloupes auxquelles nous avons assisté dans cette affaire. Rares sont les personnes qui croient encore à la justice belge. On a écrit des bouquins sur cette affaire et l'affaire connexe de la jeune fille torturée et carbonnisée de Bruxelles. Tout a été étouffé. Les livres ont été retirés de la vente. On ne parle plus de rien. Quel chantage Dutroux est-il encore capable d'exercer sur les décideurs? On libérera Michelle Martin et ensuite... lui-même. Il sera bien défendu. Par des orfèvres en la matière et personne ne réagira. La presse n'en parlera presque pas. C'est le silence des agneaux.
Clausewitz.

Écrit par : Clausewitz | 04/10/2008

Libération de Michèle Martin
Ecoeurant de libéré cette femme, assez de complaisance pour des criminelles assassin d' enfants, il n' y a pas de rémission pour les victimes et parents, la réduction des peines ne doit pas s' appliquer pour ce genre de personne.
Il faut se rappeler que:
Martin est une femme considérée comme étant intelligente, elle connait donc parfaitement le jeu qu'elle doit jouer pour être libérée.
Elle est récidiviste.
Elle a prouvé son zèle pour participper activement à de telle besognes.
Maintenant qu'elle se trouve de l' autre côté de la barrière elle montre son zèle à jouer l' autre jeu.
Quand elle sortira elle en jouera encore un autre.
Sincère où non, ce n' est qu'un jeu de plus monté par ses avocats, seul les faits compte, assez de comédie, il faut qu'elle fasse ses 30ans.

Écrit par : Van rossem | 15/11/2008

Michelle Martin sera libérée, car ainsi va ce qu'on appelle la justice. Elle rencontrera un autre Dutroux qui l'utilisera et par qui elle se laissera manipuler et... on reparlera malheureusement d'autres affaires criminelles.

Écrit par : christiane blanjean | 07/04/2009

Honte a la justice,a quoi ça sert d'avoir eus 30 ans pour en faire qu'un tiers,esperons que c'est une histoire belge

Écrit par : cailluyere | 13/05/2009

Les commentaires sont fermés.