Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/09/2009

Télévision, le drame quotidien

Télévision, le drame quotidien

 

Il y a deux millions de durs d’oreille en Belgique. 20 % des auditeurs et peut être davantage. Les chaînes françaises ont toutes le sous titrage télétexte. Parfois Arte aussi. Les Belges et RTL que nenni. Ils se moquent de leurs téléspectateurs.

Plus grave, la façon de tourner un film ou de jouer une pièce de théâtre a dégénéré. Les acteurs, surtout les femmes, parlent tout bas en tournant le dos à la caméra où en se mettant la main sur la bouche. Regardez un ancien film : tout est compréhensible. Les acteurs articulent, regardent la camera et ne lui tournent pas le dos quand ils parlent. L’élémentaire quoi ! Bien oublié en cette curieuse période électronique où, grâce aux amplificateurs, tout le monde se croit dispensé de parler pour être compris. Dramatiquement vrai pour toute la communication. Essayez de comprendre le sermon du curé, il a la bouche à côté du micro. Dramatiquement est  fortement exagéré puisqu’il ânonne des phrases qui n’intéressent personne.

 

Ne parlons pas de la pub. Heureusement, les chaines françaises la suppriment dès 20 heures trente (merci Nicolas). L’horreur c’est RTL avec deux interminables (plus de cinq minutes) séries de pub plus stupides les unes que les autres au milieu de chaque film.

 

S’il faut sélectionner son programme : premier choix les Français, voire Arte ; deuxième choix les Belges et, loin derrière les Luxos qui, sans sous titrage, vous étouffent, vous noient, dans la publicité.

 

Je me suis abonné à une médiathèque et je compose mes programmes moi-même, sauf s’il y un bon film sur une chaîne française.

 

Clausewitz

10:59 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.