Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

31/03/2011

Sis cents enfants passent la nuit aux Guillemins

Six cents enfants passent la nuit aux Guillemins. Bravo l'entreprise publique!

par Clausewitz, jeudi 31 mars 2011, 09:53
 La RTB (socialo) a tant ri des chemins de fer britanniques quand ils ont été privatisés, ils attribuaient les quelques incidents du départ à la privatisation. La SNCB pourtant publique est tout le temps en panne, en retard, ça déraille, avec des accidents mortels. Voilà six cents petits enfants qui passent la nuit dans la gare des Guillemins "pour rupture de caténaire". Et puis quoi? A quand le prochain Buizingen? Quand on voit la tête des patrons de la société, on pense aux pires gueules des dirigeants des anciennes démocraties populaires. Qu'attend-on pour privatiser ce foutoir? Ainsi que les Tec et la Stib, toujours en grève.  Combien d'années encore à faire   ch...le public. On est débarrassé de la Sabena. Alléluia. A quand les autres

10:24 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (0)

30/03/2011

Vous avez dit AVORTEMENT?

Vous avez dit avortement?

par Clausewitz, mercredi 30 mars 2011, 09:50

 

L'avortement se banalise. C'est devenu la méthode de contraception moderne.  Johana de "plus belle la vie" se fait avorter parce qu'elle est fachée sur son mari. Dans un autre feuilleton "familial" c'est la maman qui se fait  avorter parce qu'elle se sent trop âgée. Quand une femme est enceinte, la première question qu'on lui pose est :"et tu le gardes?". La propagand pour l'avortement est omniprésente. On distribue des tracts de promotion dans les écoles! Mais pourquoi? On a dit que c'était pour exterminer la race blanche? C'est peut-être voir un peu loin mais c'est bien dans ce sens-là que l'on va. La natalité progresse parce que nos musulmans font des enfants à tour de bras. Ce qui est leur droit le plus strict! Tout être humain a le droit de faire un enfant. C'est le premier droit de l'homme. Alors quelle est la signification de cette rage à promouvoir l'avortement? A l'époque des contraceptifs? Des centaines de famille désirent adopter un enfants (même anormal). Pourquoi ne pas institutionnaliser la possibilité de recueillir les enfants que l'on tue à tour de bras? (30.000 par an en Belgique).  C'est aux "pro-vie" de promouvoir cette oeuvre au lieu de blablater. Les filles sont si souvent obligées de se faire avorter: par leurs parents, par leurs maris, par leurs "fiancés": tous ceux qui ne veulent pas prendre de charge. Un enfant, (chez les gens normaux) c'est toujours un bonheur. N'y a-t-il pas moyen de voir le problème de l'avortement de manière constructive?

 

09:55 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

29/03/2011

Daerden: vous avez dit pathétique?

Daerden: vous avez dit pathétique?

par Clausewitz mardi 29 mars 2011, 10:25
.

 

 

L'affaire Daerden n'est pas un simple règlement de compte entre socialistes, c'est l'histoire éternelle de la lutte pour le pouvoir dont l'histoire est truffée. On jalouse ses frères, son père,on les tue, on les empoisonne, on s'allie avec leurs ennemis." La première mesure à prendre quand on arrive au pouvoir, c'est de liquider sa famille, en particulier ses frères." "Il vaut mieux s'allier avec ses ennemis qu'avec ses amis", disait Catherine de Médicis, orfèvre en la matière.  On déboulonne Daerden non pour ses escroqueries et montages financiers, mais parce qu'il ne distribuait plus assez de backshichs et de prébendes. Nous nous servirons mieux nous même! disent ses fils spirituels, ses Brutus. Après avoir été dorloté, nourri dans le sérail, pistonné (on lui a jusque fait son mémoire de licence) mis le pied à l'étrier, poussé à la place de bourgmestre pendant que "papa" était ministre, voilà Brutus, dans un rôle hyperclassique, qui tue son père. Avec une certaine élégance,  une belle cravate, il articule que papa n'était pas si mauvais que cela. "Il avait sa méthode pour diriger Ans, nous allons simplement en proposer une autre." Bruno Mégret a essayé le coup avec Le Pen, ce dernier a répondu:"moi, je tue Brutus!". Quand vous êtes au pouvoir, autour de vous, il y des loups qui rôdent, qui vous mitonnent des vacheries, des crocs en jambes, des trahisons. Méfiez-vous de vos plus chauds supporters. Le moment venu, ils viendront vous donner le fameux baiser du jardin des oliviers. Le baiser de Judas.

 

 

27/03/2011

Y kife sa meuf grave

Y kife sa meuf grave

par Clausewitz, dimanche 27 mars 2011, 10:07

 

 

Ce n'est ni du maya, ni du sanscrit, c'est la langue de nos enfants dont on peut trouver un intéressant florilège dans le feuilleton "plus belle la vie" (20h10 France 3 ) si vous souhaitez un sous-titrage bien nécessaire car les jeunes actrices font à la fois de la cryptologie (pour les vieux comme nous) et de la tachylogie: elles parlent à une vitesse incroyale en avalant leurs mots.

Traduction de la phrase ci dessus: "il aime beaucoup sa fiancée" mais, tradutore, traditore, quelle est la valeur de cette traduction, pourtant littéralement exacte? Traduire meuf par fiancée, n'est-ce pas un peu ringard? Maîtresse, aussi désuet, implique des relations sexuelles, fréquentes certes, mais pas obligatoires. On peut être amoureux d'une meuf et ne pas avoir encore couché avec elle. La moins mauvaise traduction serait petite amie. Le wallon a une expression qui ne vieillit pas et dit bien ce qu'elle veut dire c'est "crapaude".

Le terme grave est un tic de ce langage. Tout est grave. Cela signifie beaucoup mais aussi un peu. C'est parfois même purement de confort comme l'anglais "indeed": "thank you very much indeed" que l'on traduirait par "merci beaucoup grave"

Kife est un mot clef. Impossible de rien comprendre aux dialogues si vous ignorez que cela signifie non seulement aimer mais aussi préférer, à la moindr envie, on kife.

Il n'est pas question de se mettre à parler de la sorte. Ce serait ridicule, encore que le terme "grave" entre dans le langage courant. C'est pour ne pas mourir idiot et demeurer en contact avec la jeunesse qui, quand même, ainsi que le disait René Basin, est "Le blé qui lève".(sans rire)

 

 

10:53 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

25/03/2011

Maintenant, les pompiers!

Pompiers: et ça continue!

par Clausewitz, vendredi 25 mars 2011, 09:43
 A quoi sert le service public? A faire ch... le public. Grèves de trams, grèves de trains, grèves des pompiers, grève de la poste. Non seulement ils font grève et empêchent les gens de se rendre à leur travail et les enfants de se rendre à l 'école mais , en plus ils enquiquinent les usagers. Ils bloquent les routes et instaurent des "barrages filtrants". En plus, bien souvent, ils cassent, font des déprédations et menacent les automobilistes. C'est naturel! C'est le sacro saint droit de grève, le droit de violenter tout le monde. Ils sont intouchables. Si, et c'est bien ce qu'ils méritent, quelques citoyens décidés leur cassaient une bonne fois la gueule, cela irait tout de suite mieux. Car ce sont des lâches. Ils se sentent protégés par le pouvoir et la "justice". Hier ils ont dégueulassé toute la ville de Bruxelles, avec en prime des casseurs en fin de cortège. Ils ont blessé 12 agents."Ils n'ont blessé que 12 agents, cette manifestation fut un succès" dit l'ineffable bourgmestre qui est de leur bord. Même les ministres étaient mécontents, sauf Onkelinx, bien entendu. Dans sa famille on est casseur de père en fils. Seraing oblige.

Quousque tandem abutere patientia nostra, bande de salauds?

09:50 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (0)

Maintenant, les pompiers!

Pompiers: et ça continue!

par Clausewitz, vendredi 25 mars 2011, 09:43
 A quoi sert le service public? A faire ch... le public. Grèves de trams, grèves de trains, grèves des pompiers, grève de la poste. Non seulement ils font grève et empêchent les gens de se rendre à leur travail et les enfants de se rendre à l 'école mais , en plus ils enquiquinent les usagers. Ils bloquent les routes et instaurent des "barrages filtrants". En plus, bien souvent, ils cassent, font des déprédations et menacent les automobilistes. C'est naturel! C'est le sacro saint droit de grève, le droit de violenter tout le monde. Ils sont intouchables. Si, et c'est bien ce qu'ils méritent, quelques citoyens décidés leur cassaient une bonne fois la gueule, cela irait tout de suite mieux. Car ce sont des lâches. Ils se sentent protégés par le pouvoir et la "justice". Hier ils ont dégueulassé toute la ville de Bruxelles, avec en prime des casseurs en fin de cortège. Ils ont blessé 12 agents."Ils n'ont blessé que 12 agents, cette manifestation fut un succès" dit l'ineffable bourgmestre qui est de leur bord. Même les ministres étaient mécontents, sauf Onkelinx, bien entendu. Dans sa famille on est casseur de père en fils. Seraing oblige.

Quousque tandem abutere patientia nostra, bande de salauds?

09:50 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (0)

24/03/2011

La FGTB,ce cancer

La FGTB, ce cancer

par Clausewitz, jeudi 24 mars 2011, 10:03
La FGTB a une culture de casseurs, de piquets de grève brutaux, de  troubles publics. (Destructon de la gare des Guillemins en 60) Ses membres adorent  semer la pagaille dans le pays. Ce sont les vrais responsables de la récession wallone. Un exemple: les ACEC. C'était une entreprise qui faisait jeu égal avec Philips dans les années 50.  Mais c'était une entreprise grèvomane. Une de mes vieilles clientes me racontait que quand le temps était au beau, une belle journée de printemps, les ouvrières se disaient "Y fait bai ouille, on tape dju!" (Il fait beau aujourd'hui, on fait grève). Et tout le monde s'en retournait profiter de l'air pur et des petits oiseaux. Plus à Herstal qu'à Charleroi. Les ACEC ont évidemmmet fait faillite. Philips est toujours au top niveau. A Herstal, combien d'entreprises n'ont elles pas dû fermer leurs portes pour cause de  grévomanie. Les locaux sont toujours vides. je vous invite à les visiter. On a installé le bureau des contributions dans les anciens locaux des ACEC. La FN aux Hauts Sarts est toujours en grève. Elle fermera un jour. Et pourtant quand on entend  madame Demelenne, elle a l'air si raisonable. On n'imagine pas qu'elle soit à la tête d'une bande de trublions qui n'est heureuse que quand elle fout le bordel dans le pays, bloque les routes, empêche les enfants d'aller à l'école, les trains de rouler et les travailleurs de travailler. Il faudrait peut-être organiser des groupes d'autodéfense pour casser les piquets de grève avinés (embièrés?) qui bloquent nos usines? Non?

 

10:16 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (0)

23/03/2011

La fissure liégeoise

La fissure liégeoise

par Clausewitz, mercredi 23 mars 2011, 11:15
Vos changements ont été enregistrés.

 

A Liège, ils peuvent tout se permettre. La "Justice" les protège. A Charleroi, c'était des gribouilles. Ils puisaient dans les caisses au vu et au su de tout le monde. Il a bien fallu les coincer. ( NB:cela n'empêche pas les socialos de continuer à voter pour eux ).  A Liège, les petits voleurs ont aussi été protégés. On volait des tonnes de viande à l'hôpital de la Citadellle. On a cessé les poursuites "faute de preuves" et on a remis à la circulation le commissaire qui s'en occupait. Et ce n'étaient,  en définitive, que de petits voleurs. Maintenant, on entend des craquements au plus haut niveau et cela me stupéfie. Voilà plus de dix ans que le pauvre  petit Wesphal dénonce les gigantesques combines du trust Daerden, tout le monde haussait les épaules. (On lui cherche maintenant des querelles fiscales.) Mais,  trop c'est trop. On n'arrose pas assez les  complices. Ils renaclent. Ils ne sont plus assez près de l'assiette au beurre. Finalement, ils se révoltent. Ils vont jusqu'à se coaliser avec des  MR, des écolos,voire avec des CDH (ex calotins) horresco referens. On veut la mort du vieux lion. Comme Kadhafi, son trésor de guerre va lui permettre de graisser les  rouages de la machine à opprobre. Je peux me tromper, bien sûr, mais je parie que tout cela va tomber à rien. Qu'il sera triomphalement réélu: "Il  est des nôtres, il a bu son verre comme les autres."

 

11:47 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (0)

21/03/2011

Gouvernement suite

Gouvernement suite.

par Clausewitz lundi 21 mars 2011, 10:02
.

 Appeler Verhofstad ou charger Leterme de réofficialiser son gouvernement: voilà les seules issues qui nous restent. Quand va-t-on enfin comprendre que Dewever ne veut qu'une chose: la fin de la Belgique. Il a derrière  lui, les vieux Flamands et les nostalgiques de l'extrême droite. Les jeunes, les dynamiques, les intellectuels savent bien que cette langue a autant d'avenir que le wallon. Il en va de même du français, quoiqu'en disent les braillards. Pourquoi ne pas faire comme les Hollandais: anglais partout! C'est la seule langue de communication et la seule langue scientifique (comme jadis, le latin). Les meilleurs auteurs français (en médecine) écrivent en anglais dans les revue anglo-saxones.  Idem pour tous les cracks des universités flamandes. Les disputes linguistiques sont des querelles d'un autre âge, des querellles entre dialectes, des sortes de guerres de religion. Avant la guerre, il y eut une poussée vers le bilinguisme intégral: "gendarmerie nationale-nationale gendarmerie". Les fanatiques des deux camps ont combattu cette tendance  pourtant si opportune. Les francophones, par arrogance, convaincus de leur supériorité; les Flamands, par crainte de la "tache d'huile": nous serons bouffés par les francophones. Deux conneries cumulées ne font évidemment pas une synthèse intelligente. Presque tous les universitaires peuvent déjà se parler en anglais. A l'Europe on n'utilise pratiquement que cette langue. Il faut avoir une vue élevée de notre avenir. Les Hollandais se proposent de remplacer le neerlandais par l'anglais dès l'école primaire. Mais c'est, comme l'assèchement des polders, un projet à long terme. Comme d'habitude, il y avancent progressivement, mais sûrement. En Belgique nous n'avons pas un seul politicien avec une vue au dela de la fin de la semaine.

 

 

 

10:42 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (0)

20/03/2011

Gouvernement: nous avons tout pour en finir!

Gouvernement: nous avons tout pour en finir!

par Clausewitz , dimanche 20 mars 2011, 11:20

 

 Il faut tout d'abord accepter l'idée que la NVA sabote les négociations depuis le premier jour et qu'elle ne veut d'accord à aucun prix. La Belgique ne l'intéresse pas. Aucun gouvernement n'est possible avec eux. Tout le monde le sait depuis la première semaine des négociations. Que faire? Notre gouvernement d'affaires courantes donne, jusqu'à présent, et paradoxalement, pleine satisfation. La confection du budget en est un bon exemple.  Il ne lui manque que la légitimité démocratique. Il n'est tombé que par la lubie soudaine et inexplicable du petit Decroo, qui voulait sans doute se rendre intéressant et qui a juste réussi à nous mettre dans le pétrin. (Sans que cela ne lui rapporte le moindre succès électotral). Et s'il revenait au bon sens et réintégrait officiellemnt un gouvernement qu'en fait, il n' a pas quitté et où ses ministres ont continué de tenir une place honorable? Il suffirait, si le Roi ouvrait les yeux, qu'on autorise le premier ministre à représenter son équipe devant les assemblées et à continuer, avec l'entièreté des pouvoirs, à diriger le pays jusqu'aux prochaines élections. On aurait trois ans pour se disputer dans le bac à sable sur la réforme de l'état qui, en attendant, serait raisonnablement et totalement géré. Why not?

 

11:28 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (0)