Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/04/2011

Voir une seule fois Phèdre bien jouée

Phèdre bien jouée

par Clausewitz lundi 25 avril 2011, 12:00

Phèdre, dit Chateaubriand, c'est le lustre du théâtre. C'est la plus belle et la plus émouvantes des tragédies de Racine. Avant de mourir, j'aurais tant voulu, ne fût-ce qu'une fois, la voir bien jouée.  " Va voir à la Comédie française, ce sont des spécialistes." m'a-t-on dit. J'ai consulté des vidéos par youtube. Comme toujours, c'est une vieille femme déclamatoire qui tient le rôle. Je me suis toujours demandé comment le jouait Sarah Bernard? La "Berma" de Proust. La pièce est une histoire d'amour, d'un immense amour; illégitime certes, mais ravageur, flamboyant, qui vous déchire le coeur. Le spectateur doit être "dans le camp" de Phèdre. Il doit pleurer et se désespérer avec elle. Si c'est une vieille édentée, tout est raté. Comment compatir à une vieille ruine amoureuse? Il faudrait une Julia Roberts. Ce n'est plus une nymphette, mais elle est encore bourrée de charmes. Même réflexion pour la "Grande duchesse de Gérolstein. Si c 'est une grosse doudouille de 100 kilos qui fait trembler les planches du théâtre en chantant "J'aime les militaires, j'aime les militaires", la pièce tombe dans le ridicule: c' est toujours plus ou moins le cas. J'ai vu, à Paris, la Comédie française dans  l'Aiglon (qu'a interprété aussi Sarah Bernard). Alors qu'il allait mourir tuberculeux, l'Aiglon était interprété par un malabar genre pilier de rugby. Il aurait sauté à pieds joints sur les tables Aux Molières, la Comédie française a reçu deux prix, pour deux pièces de Feydeau: Le fil à la patte et Le Dindon, pièces comiques, véritables bouffoneries (il en faut  aussi d'accord, voir De Funes, Bourvil et les Bronzés) mais est-ce pour ces truculences que la compagnie a été fondée? Il faudrait trouver quelqu'un qui sache lire tout simplement, en tout cas les oeuvres de Racine:  Bérénice, Iphigénie, Andromaque et Phèdre, phares du théâtre. Et ne pas prendre Christian Clavier dans le rôle de Pyrrhus ou d'Oreste. 

12:12 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.