Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/05/2011

Les coupables ce sont les victimes!

Notre système judiciaire: le coupable, c'est la victime! Et voilà qu'on libère Michele Martin!

par Christian Oosterbosch, lundi 9 mai 2011, 12:39
Vos changements ont été enregistrés.

 

 

 

 

Je suis en train d'écrire ce blog et voilà que j'apprends qu'on libère Michèle Martin. Les coupables sont donc bien les Lejeune, Russo et compagnie. La justice leur crache au visage. A quand la libération de Dutroux lui-même? Christophe Hondelatte nous le confirme chaque dimanche à 22h50 sur France 2, dans son émission "faites entrer l'accusé". La police ne croit jamais rien. Tous les meurtres de femme sont des fugues jusqu'à ce qu' on ait retrouvé le cadavre. La justice s'empêtre dans un formalisme obsessionnel: la police française qui tient presque un truand doit s'arrêter à la frontière belge. L'avocat était-il là ou non? Toutes les astuces du formalisme juridique profitent aux accusés. Les pires criminels, véritables bêtes féroces inamendables, sont chouchoutés (voir Dutroux). La loi Lejeune (de 1885) garantit la libération des pires éventreurs à un tiers de leur peine. Exemple: on a failli libérer Muselle (assassin de Marc et Corine). On ne l'a gardé que parce qu'il avait tenté d'étrangler son codétenu., Bénédiction, il serait dehors et aurait déjà recommencé à tuer. L'histoire de ce dimanche 8 mai est exemplaire. Voilà un sujet, et c'est exceptionnel, condamné comme psychopathe inamendable après 50 attentats à la pudeur, viols, masturbation en public. Ce n'est pas une maladie, dit le psychiatre, il récidivera toujours. On l'a libéré sur sa bonne mine, pauvre petit, son papa était si méchant. Il a depuis, à coup de barre de fer, tué et violé trois femmes. Il faut voir toutes les précautions que la justice prend avec lui. Il est condamné à perpétuité avec 18 ans de sûreté. Le père d'une victime crie que ce n'est pas assez: il lui règlera son compte quand il sortira. Aiutino bondit dans la salle. Il faut neuf policiers pour le maîtriser. Quand il sera libéré, il recommencera.

17:10 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.