Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

06/06/2011

Revoir Françoise VI

Je dormais depuis une heure. Le soleil se levait. Près de moi, je sentis une présence.

-C’est sûrement un fantôme, pensai-je en riant. Mais il fait déjà jour et les  fantômes se réservent l’obscurité, surtout aux environs de  minuit. L’heure est passée.

Le fantôme, c’était Françoise en chemise de nuit blanche. Elle portait un vêtement rayé dans les mains.

-Je viens de la part du Fantôme en chef me dit-elle en riant. Il te soupçonne de dormir sans pyjama. Il m’a chargé de t’en apporter un.

-Il faudra bien que je lui avoue que je dors toujours sans pyjama. Je ne me souviens pas d’en avoir possédé.

Elle s’assit sur le lit. Je lui suggérais de contrôler la véracité de mes dires. Elle me croyait sur parole.

-Mais tu ne vas pas te balader sans pyjama dans les couloirs ?

-Je ne garantis rien, je suis peut-être somnambule. Je riais comme dans l’avion.

-Que s’est-il passé avec ta fille ?

-Elle a encore une fois disparu. D’habitude se sont des fugues et on la retrouve dans le lit d’une petite frappe droguée ; mais cette fois cela semble plus sérieux : il y a demande de rançon. Je t’avoue que je suis excédée par sa vie de bâtons de chaise, mais son grand père lord MacMurphy, en adoration devant elle, éponge toutes ses folies d’un haussement d’épaule :  « Du moment qu’elle ne se fasse pas engrosser et qu’elle ne contracte pas le sida, je souhaite qu’elle s’amuse le plus possible. Si tu savais l’enfer que nous avons vécu avec nos parents rigides ». Il surveille sa prise de pilule, la sur fournit en préservatifs et lui fait faire une prise de sang chaque mois. Les galants, toutefois, ne sont pas admis dans les limites du manoir. Ici, les gardes forestiers tirent à vue et à balles.

-Brrr. Il y a demande de rançon ?

-Oui, énorme. L’équivalent d’un million d’euros. Nous avons trois semaines pour réunir la somme. Passé ce délai, on nous enverra un de ses doigts pas semaine. McMurphy se moque de la somme, mais Scotland Yard s’oppose à son versement. Ils flairent une combine particulièrement louche et multiplient les investigations. Je lui ai proposé le secours d’un ami détective et belge. L’idée l’a beaucoup amusé.  Il pense à Hercule Poirot. Il risque d’être déçu : tu n’as même pas de moustache !

Les commentaires sont fermés.