Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/06/2011

Revoir Françoise X

Après deux heures de réunion, j’avais la tête comme un tambour. Françoise aussi. Un peu groggy nous allâmes nous asseoir dans le parc. Une Range Rover 2011 moteur V8 à essence, verte comme il se doit, semblait nous attendre. Un laquais vint m’en confier la clef de contact.

-Faisons un tour en voiture, dit Françoise, nous serons certains de ne pas être entendus.

-J’ai l’impression que l’explication de la disparition de Charlène est ici plutôt qu’à Scrabster. Tu ne crois pas ?

-J’en suis convaincue, mais quel bordel dans les esprits ! Sir Murdoch est une exécrable président de séance, tout le monde parle en même temps.

-Et crie avec l’accent des Highlands ! J’en ai mal à la tête. Quand partons-nous pour Scrabster ?

-Nous ne partons pas. J’irai seule. Toi, tu vas interroger tout le monde. Il y a du boulot.

-Je vais commencer par essayer d’obtenir les minutes des réunions précédentes que notre délicieuse secrétaire doit avoir remises au net. Je doute toutefois de la valeur de ses notes, dans un brouhaha pareil. Que penses-tu de cette Helena qui montre si volontiers sa culotte ?

-Pour moi, c’est une vipère. Je ne sais pourquoi, Murdoch la déteste. Autant il adore Charlène autant il hait celle-ci.

-Elle est pourtant fort jolie.

-Toi, ne commence pas ! Tu n’es autorisé à regarder aucune fille, surtout de ce genre-là. La vieille secrétaire, d’accord, mais pas les covers girls.

-Quand je l’interrogerai, promis, je fermerai les yeux. As-tu des soupçons ?

-Absolument pas. Tout le monde a de bonnes raisons de détester Charlène. Murdoch la favorise honteusement. Elle se conduit comme une vedette de cinéma des années vingt. Son bain n’est jamais ni assez chaud, ni assez  froid. Chaque matin, elle fait un scandale au breakfast. Il y a toujours quelque chose qui manque. Si un steward proteste, il est immédiatement viré. Seul, son coiffeur trouve grâce à ses yeux, mais c’est un rusé renard, il sait parler aux femmes. Elle se promène toute nue à son étage, mais celui qui la croise est accusé de vouloir la violer. Ce qui les fait enrager tous, alors que la tradition veut, qu’à la mort du Lord, chaque membre du personnel a droit à une généreuse indemnité, Murdoch a promit de déshériter tout le monde. Tout sera pour elle. Même ses autres petits enfants n’auront rien. C’est la frustration générale. Le comptable qui s’attendait à être bien placé sur la liste, en a été rayé pour l’avoir un jour saluée négligemment.

Les commentaires sont fermés.