Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/08/2011

Revoir Françoise 6 août 2011 Chapitre XXX L'assaut

Dès le lever du soleil les îles Féroé étaient investies par plusieurs unités de la Royal Navy et survolées par un essaim d’hélicoptères Seaking et Merlin.

Mac Murphy, en tenue de combat, commandait les troupes d’assaut. Le petit yacht était amarré dans le golfe de Selatrad. Au sommet de la colline de Hvalvic et un peu à l’écart des quelques maisons, les hélicos repérèrent une masure isolée. Mac Murphy s’écria : c’est là ! Le Seaking où il se trouvait déverrouilla son écoutille et, quelques instants plus tard, il y avait deux paras devant l’entrée. Mac Murphy suivit avec une légèreté inattendue chez ce poids lourd.

Il donna un coup d’épaule, la porte tomba en morceaux. Près de la fenêtre, il y avait un lit avec une forme humaine recouverte d’une couverture. Charlène, nue et attachée par des menottes aux quatre coins de la couche, ronflait bruyamment. Elle avait du sang sur le visage, dans les cheveux et sur le ventre. Murdoch la recouvrit par pudeur et demanda des outils pour couper les chaînes. Une trousse fut descendue de l’hélicoptère. Les paras scièrent les entraves en un tournemain. Le grand-père, enveloppa sa petite fille dans la couverture, la prit dans ses bras et remonta dans l’hélico. Il dit aux parachutistes :

-Restez de garde, ne touchez à rien. Les gens du Yard vont venir relever les indices. Quelques instants plus tard, un gros Merlin se posait près de la maisonnette. Quatre détectives en combinaison blanche débarquèrent avec leur matériel : des cameras, des appareils photos et toutes sortes de récipients pour recueillir les prélèvements. D’autres Merlins atterrissaient et débarquait les enquêtrices du Yard et un groupe d’experts démineurs qui se mit à explorer le terrain centimètre par centimètre. Le pilote du Seaking était une femme. Sans bouger de son siège, elle donna à un sergent, un valisette de linge de rechange. Murdoch y trouva une petite culotte et un T-shirt pour couvrir la nudité de Charlène. Les paras se détournèrent pudiquement, ce qui fit sourire la pilote.

-En avant pour Scrabster ! dit Murdoch. La pilote, Maggy, communiqua son départ au chef d’escadrille et, direction sud, se dirigea vers le petit port.

Il y avait une prairie derrière le bureau du Yard. Maggy posa doucement son engin et les paras, sur un brancard de marine, enlevèrent Charlène et la dirigèrent vers le bureau où les attendaient Gordon, Françoise et un petit monsieur à lunettes qui ne pouvait être qu'un médecin légiste.



(à suivre)

Les commentaires sont fermés.