Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/08/2011

Revoir Françoise le 7 août 2011 Chapitre XXXI D'où vient ce sang?



La blessée fut déposée sur la table d’un petit bureau médical. Elle avait des arrêts respiratoires. Le médecin fit un examen bref, nota les tâches de sang et quelques tuméfactions sur les membres et le dos. Il décida de la transférer à Édimbourg, un des meilleurs services de neurologie du monde. Un Merlin, avec un plus long rayon d’action, fut chargé du transport. Françoise, Murdoch et Gordon grimpèrent dans l’appareil. Il y avait de l’oxygène à bord. Le commandant brancha immédiatement la blessée.

À l’hôpital, les urgentistes la prirent en charge. Les dosages montrèrent une intoxication aux benzodiazépines[1] et à l’alcool. Le sang était bien d’elle, il provenait d’une épistaxis[2]. On lui avait écrasé le nez en l’anesthésiant. Les examens de routine étaient négatifs. Il fallait attendre, peut-être plusieurs heures, qu’elle se réveillât.

Sur les lieux de la séquestration, les pisteurs-démineurs avaient trouvé des traces de pas, des traces de fuite, mais elles s’arrêtaient à la mer. Vers 22 heures, les habitants avaient entendu du remue ménage de côté de la cabane, mais cela n’avait pas duré longtemps. La nuit s’était passée dans le silence.

-Que voilà une bien étrange histoire, dit Gordon dans le corridor de la clinique où, tous les trois, ils attendaient le réveil de la petite. Rien n’est logique. Pourquoi l’endormir si brutalement ? Elle doit avoir identifié son accompagnateur. Comment comptaient-ils la nourrir ? L’hydrater ? Pourquoi la droguer ? Où se sont ils réfugiés. Autant de questions sans réponses. Il doit y avoir une foule d’empreintes digitales dans la cabane et dans la Land Rover. Nous devons nous armer de patience.

-Pourvu qu’elle ne garde aucune séquelle de ces mauvais traitements ! dit Françoise. Elle devait connaître ses ravisseurs. Elle paraissait si joyeuse aux habitants de Scrabster.

-La clef du mystère doit se trouver chez nous, dit Murdoch. J’espère que votre fameux détective belge a déjà déblayé le terrain. J’espère qu’il n’aura pas été mangé par mon autre petite fille. Elle semblait l’avoir choisi pour proie.

Françoise sentit une inquiétude lui nouer les entrailles. En effet, sans réfléchir, elle avait laissé son amoureux dans les griffes de cette ogresse. Dans quel état serait-il à son retour ?

Un infirmier vint leur annoncer que Charlène se réveillait.

Elle avait été rafraîchie. On lui avait noué les cheveux. Le sang avait disparu. Elle fit un sourire-grimace quand ses accompagnateurs entrèrent dans la chambre.

-Ma petite fille, gémit Françoise en se jetant dans ses bras. Murdoch la bouscula un peu pour l’embrasser aussi.

Il semblait porter cent kilos (200 livres !) de moins.


(à suivre)

[1] Benzodiazépine : médicament du genre Valium

[2] Épistaxis : saignement de nez.

Les commentaires sont fermés.