Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

12/08/2011

Revoir Françoise 37 le 13 août 2011 Les jeux de Murray Mac Murphy


Après trois heures de prestations de haute école, Françoise tomba dans un sommeil qui menaçait de durer jusqu’au matin. Je m’esquivai sur la pointe des pieds. Il était quatre heures, j’avais le temps de pousser une pointe jusque chez Murray Mac Murphy, le grand échalas de petit-fils de Murdoch qui avait failli me renverser dans le fossé avec une Range boueuse. Il logeait au deuxième étage. Quand il ouvrit sa porte, je fus repoussé par une odeur de tabac, de cannabis et d’alcool. Il était débraillé et décoiffé. On aurait pu allumer son haleine comme celle d’un cracheur de feu. Il fut stupéfait et, me sembla-t-il, un peu effrayé de ma visite.
-Je viens prendre de vos nouvelles, lui dis-je en souriant. Êtes-vous remis de votre malaise d’hier ?
-Mon malaise ?
-Oui, vous aviez l’air désorienté, vous avez failli me tamponner de face. J’ai eu beaucoup de mal à vous éviter.
-Je ne me souviens pas du tout de cela, dit-il effrontément.
-C’est normal, vous étiez sans doute, comme maintenant, sous l’influence de la drogue et de l’alcool, cela efface la mémoire. Vous ne devez pas souvent être à jeun de ces substances, ajoutai-je sur un ton lourdement provocateur.
Il courba les épaules et se laissa tomber dans un fauteuil.
-Pourquoi venir me chercher querelle ? me dit-il un peu décontenancé.
-Je veux savoir pourquoi vous avez essayé de nous tuer, madame Mac Murphy et moi, en vous lançant à toute vitesse contre notre véhicule. Il est heureux que je sois pilote émérite, sinon nous étions écrasés par votre bolide. J’avais un ton menaçant. Je voulais lui donner le sentiment que j’allais lui faire son affaire à coups de poings. Comparé à lui, j’étais dans la catégorie des super lourds.
-Ce n’est pas vrai ! larmoyait-il ; je n’ai pas le moindre souvenir de cette affaire.
-Et cette voiture, d’où venait-elle ? Elle ne fait pas partie des véhicules de votre grand-père.
-C’est la Range d’un garde-chasse. Elle était boueuse parce que j’avais fait des essais de stabilité dans un marécage à l’orée de la forêt.
-Dans votre état ? Des essais de stabilité ? Vous ne m’avez pas encore dit une seule vérité depuis mon entrée. Dois-je interroger sir Murdoch sur cette affaire ?
-Ne parlez surtout pas de cela à mon grand-père, il en ferait encore toute une histoire…
-Qu’est-ce qu’Hélène faisait avec vous ? Votre cousine est votre maîtresse ?
Il poussa un gémissement de terreur, comme si j’avais évoqué Belzébuth.

(à suivre)
Rappel
Françoise Delorme : la petite fille de mes 12 ans
Charlène Mac Murphy : fille de Françoise
Carl Fréson : le narrateur
Murdoch Mac Murphy : le Lord écossais.
Murray Mac Murphy : son petit fils
Hélène Mac Murphy : beauté vénéneuse, petit fille du Lord
Gordon Wallace: lieutenant de Scotland Yard, Malabar.
George Raspberry: comptable (relations avec Mary Higgins)
Percy Cranagh: clergyman (relations avec Mary Higgins)
Douglas Mac Dowel : intendant, ancien colonel de parachutistes.
Mary Higgins : secrétaire, derrière un look de vieille fille, une Messaline.
Duncan : maître d’hôtel
.










Rédiger un commentaire...

..

Les commentaires sont fermés.