Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/08/2011

Revoir Françoise - 51 - Le 27 août 2011 - La chasse continue


L’équipe de Gordon continuait la chasse.

-Ils ont plusieurs heures d’avance, dit le maréchal des logis. Ils se sont enfuis quand ils nous ont entendus travailler à la porte.

Les chiens furent décontenancés par le poivre que les fugitifs semaient derrière eux. Les pisteurs durent se contenter des traces. Elles étaient bien visibles : des empreintes de souliers d’hommes et deux pistes de femme avec des hauts talons. Arrivés sur la route, les poursuivants les perdirent. Les chiens reprirent courage, on ne jetait plus de poivre. Ils conduisirent les poursuivants jusqu’à un petit parking, près d’une église. Il n’y avait que deux voitures. Un barman avait vu trois personnes trempées par la pluie, grimper dans une vieille deux chevaux.

-Il y a longtemps ?

-Cela fait bien deux heures, dit le témoin.

Au téléphone, Gordon remarqua :

-Ils devaient être à plus ou moins 100km de Ballater. Si ce sont bien ceux que je pense, avec une deuche, ils doivent être déjà dans les parages du château. Surveillez les routes discrètement avec votre hélico.

Un barrage nota le passage d’une deux chevaux verte, à 10 km du château. Il n’y avait que deux personnes à bord, deux femmes.

J’allai me cacher au corps de garde où notre jeu du chat et de la souris faisait rire tout le monde. Vers midi, je vis arriver, à pied, mes deux punaises : Hélène et Mary Higgins. Elles avaient les cheveux en désordre et leurs vêtements chiffonnés. Je ne me montrai pas et les gardes les laissèrent passer sans mot dire.

-Y a-t-il une autre entrée ? demandai-je aux gardiens.

- Oui, au fond du parc, sur la rive de la Dundee river, mais il faut être un fameux acrobate pour la franchir.

- L’un de vous peut-il me conduire ?

Un jeune homme bien délié m’accompagna.

-Ne marchons pas sur la route, lui dis-je. Nous nous cacherons quand nous verrons venir quelqu’un.

Le parc de Ballater est immense. Je m’attendais à une longue attente. Nous avions à peine marché une demi-heure que je vis une silhouette sur le grand chemin. Nous plongeâmes dans les fourrés pour voir passer, à vive allure, l’intendant Douglas Mac Dowel.

-Tu n’as rien vu ! dis-je à mon guide. Cela doit encore rester secret quelques heures.

-Toute la basse-cour est au poulailler, téléphonai-je à mon complice Gordon.

-Nous allons pouvoir commencer le cirque ! répondit-il avec soulagement. (à suivre)



Rappel
Françoise Delorme : la petite fille de mes 12 ans
Charlène Mac Murphy : fille de Françoise
Carl Fréson : le narrateur
Murdoch Mac Murphy : le Lord écossais.
Murray Mac Murphy : son petit fils
Hélène Mac Murphy : beauté vénéneuse, petit fille du Lord
Gordon Wallace: lieutenant de Scotland Yard, Malabar.
George Raspberry: comptable (relations avec Mary Higgins)
Percy Cranagh: clergyman (relations avec Mary Higgins)
Douglas Mac Dowel : intendant, ancien colonel de parachutistes.
Mary Higgins : secrétaire, derrière un look de vieille fille, une Messaline.
Duncan : maître d’hôtel

Les commentaires sont fermés.