Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/02/2013

Madeleine, 20 ans, Hodgkin

J’ai trente ans. Je suis médecin généraliste. Dans ma rue, une ravissante demoiselle de vingt ans, Madeleine, présente un petit phénomène grippal. Je m’inquiète de la présence de quelques ganglions sous les bras…
Je demande des examens complémentaires dont des examens de sang.

La réponse me revient, catastrophique, c’est la maladie de Hodgkin !*

C’est une condamnation à mort.
Sur le dossier j’écris au marqueur rouge « Madeleine, 20 ans, Hodgkin » suivi d’une grande croix noire.

Les hématologues ont fait ce qu’ils ont pu, à cette époque, des incantations. Madeleine est morte trois mois plus tard, dans la désolation ; en particulier celle de son médecin traitant.

Quelques mois plus tard, on découvrait un traitement efficace à 90%.

Vous avez dit « euthanasie » ? Un froid me passe dans le dos quand j’entends la nouvelle sarabande des « killers » qui veulent exterminer les enfants « incurables ». Incurables ? Aujourd’hui peut-être ; mais demain ? Les leucémies étaient incurables ; on les guérit presque toutes. Fallait-il les tuer ?

Dans le cerveau de l’Homo sapiens sapiens, il y a une case massacreuse et itérative : voir Tamerlan et Hitler.

Clausewitz

*Cancer des ganglions lymphatiques

Les commentaires sont fermés.