Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/03/2013

Guerre au Mali: les Toubous

Guerre au Mali : Toubous

L’épine dorsale de l’armée tchadienne ce sont les Toubous. Il s’agit d’une peuplade d’hommes de grande taille et noirs de peau. En 1970, (à l’époque de Françoise Claustre,) j’ai participé à une mission anthropologique sur les confins du plateau de Djado où ils s’étaient réfugiés. Les hommes, sur le « caillou » faisaient la guérilla contre les paras français, les femmes étaient restées autour de Djado. Dans ce pays aride et montagneux, les Toubous sont invincibles. Ils peuvent marcher 60 km par jour dans les rochers avec une gourde en peau de chèvre et quelques dattes. Les engins motorisés sont arrêtés par les rochers. Quand passe un hélico, on se cache sous les pierres. En cas de revers, on se disperse, on disparaît, et on se retrouve dans un endroit improbable. Chaque Toubou est autonome, il ne pleure jamais après un chef. II sait toujours ce qu’il doit faire. La légende dit qu’ils sont noirs de peau mais de race blanche. Ce n’est pas démontré. Dans les années 80, ils sont descendus du « caillou » et sont allés prendre le pouvoir à N’Djamena au Niger. Excellents guerriers, ils sont assez piètres politiques. Souvent brutaux, ils se sont, à cette époque, mis au ban des bavards de l’ONU. Les revoici contre les djihadistes bien qu’ils soient eux-mêmes musulmans. Les Français, dirigés par des balourds, n’ont qu’à bien se tenir.

Clausewitz

Les commentaires sont fermés.