Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/03/2011

Qu'est-ce qu'on attend? Bordel!

Qu'est-ce qu'on attend? Bordel!

par Clausewitz, samedi 19 mars 2011, 10:34

 

On dépense des hectolitres de salive. Des kilomètres d'articles gningnin, Des menaces jamais suivies d'effet. Le porte-avions de carnaval, Charles de Gaulle "est prêt à intervenir" (s'il n'est pas en panne) . Même la Belgique (on croit rêver) prépare ses trois F16 en compagnie du Danemark (eh oui) et de la Norvège. Il faut croire que cela n'engage à rien et qu'il n'y a pas de danger. "Après-vous, disent les Belges, nous ne tirerons pas les premiers" (comme à Fontenoy). Mais personne ne bouge et Kadhafi, qui a bien pris la mesure de notre lâcheté, continue de pilonner Benghazi. Il souffle le chaud et le froid devant nos stupides  ministres (ceci est un pléonasme) qui croient tout ce qu'il raconte. Un jour cesser le feu, le lendemain bombardement avec son aviation. Et on le suit. Comme des badauds lors d'une bagarre de rue. Avec les oh et des ah de la presse. A quoi sert-il de dépenser tant d'argent en munitions, en avions de combat, en bombardiers, en canons, en missiles sol-air, air-sol, mer-mer, en mitrailleuses. Notre lâcheté légendaire (quoiqu'en ait dit Jules César) nous a laissés massacrer dix paras au Congo... Dans Citadelle, Saint Exupéry dit, à toutes les pages, "mes généraux dans leur solide stupidité". Ce sont toujours les mêmes, sauf que maintenant, ils doivent être flamands. Ce qui n'arrange rien.

 

18/03/2011

Bravo Juppé!

Bravo Juppé!

par Clausewitz, vendredi 18 mars 2011, 09:03
Je l'attendais depuis sa nomination aux affaires étrangères.  Il est venu. Il est là. Enfin un homme d'état. Il est allé lui-même défendre sa position au conseil de sécurité et il l'a emporté. (10 voix pour, 5 abstentions dont la décevante Allemagne). Il y a des situation où il faut faire la guerre. Sous peine de catastrophes pires. Il fallait absolument arrêter ce Kadhafi. Benghazi allait tomber; la révolution s'éteindre, noyée dans le sang. Il faut en finir avec ses tyranneaux arabes qui, en fait étaient nos protégés. L'Europe pensait qu'ils formaient un rempart contre les islamistes, ce qui justifiait toutes nos compromissions. Personne ici n'a vu venir l'immense aspiration de la jeunesse arabe à la liberté, à la fin des régimes despotiques, aux dictatures policières. Comme nous sommes myopes!  Nous n'avions rien vu venir pour la chute de l'empire soviétique. Hélène Carrère d'Encausse avait, en 78, publié "l'Empire éclaté",ce qui lui valut l'Académie française. Mais elle ne prédisait pas du tout la chute Soviétique.Elle prédisait une explosion religieuse: les républiques musulmanes du sud se révoltant contre le pouvoir laïque de Moscou. Elle fit figure de prophète parce que personne n'avait lu son bouquin, parfaitement à côté de ce qui est arrivé. Pourquoi si myopes? Même Mitterand, surnommé le Florentin pour son habileté politique n'avait rien vu venir.Il suffit pourtant d'un peu de réflexion et de bon sens. Pas du génie, du bon sens. Un vieux prof disait que c'était la qualité humaine la moins bien partagée. Celle qui n'est pas nécessaire pour être premier de classe. C'est pourquoi il y a tant d'imbéciles parmi nos dirigeants.


16/03/2011

Référendum?

Référendum?

par Clausewitz mercredi 16 mars 2011, 09:52
Vos changements ont été enregistrés.

 Les catastrophistes français veulent un référendum sur le nucléaire. Comme si le public y connaissait quelque chose. lls se proposent de le convaincre à coup de manifestations et de chaines humaines. La plus grande manisfestation ne fera pas que 2+2 = 5. Référendum? On n'en tient jamais compte. Voir en Belgique les 350.000 signatures recueillies pour les peines incompressibles: à la poubelle. Les politiciens ne pensent qu'aux élections et le référendum ne leur apporte aucune voix. Si vous croyez aux référendums, pourquoi ne pas en organiser un sur le rétablissement de la peine de mort?  Aux USA, ils ont été obligés d'y revenir. Quand on y pense logiquement: à quoi sert-il de maintenir en prison, et puis finalement de relâcher, des Dutroux,  Muselle et autres abominables et incorrigibles psychopathes?

14/03/2011

Les mamamouchis des écolos.

Les mamamouchis des écolos.

par Clausewitz lundi 14 mars 2011, 10:04
La physique nucléaire n'est pas une religion sauf pour les écologistes.  Ils préfèrent les pluies acides aux centrales nucléaires. Un jour, à la tribune du conseil provincial de Liège, je démontrais que les pluies acides provenaient de la libération dans l'atmophère de SO2 et de SO3 sous produits de la combustion du pétrole. J'ajoutais, comme une évidence, que ces deux substances, alliées à l'eau de l'air, donnaient respectivement de l'acide sulfureux et de l'acide sulfuriques.Dans les vestiaires, je fus interpellé par un gentil  conseiller écolo : l'acide sulfurique, ce n'est pas H2SO4 mais H2S! me dit-il.

Ecoute, mon petit lapin, lui dis-je, si tu veux discuter chimie avec moi avec pour prémisses que l'acide sulfurique c'est H2S, tu te  trompes d'adresse. Va discuter à l'école gardienne. ll fut suffoqué et s'en alla rêveur.Voilà le niveau, pensais-je. Ils jactent sans savoir. Ils élaborent des théories religieuses et croient les démontrer en faisant des cortèges et des manifestations. Vous pouvez fair une chaîne humaine faisant le tour de la terre, vous ne transformerez pas l'acide sulfurique en H2S. Je m'attends toujours à les voir se prosterner dans les rues comme les musulmans. Remplacer les centrales nucléaires par de petites éoliennes dans les jardins, ou des panneaux solaires, relève de la même illusion. Attention, ce n'est pas perdu pour tout le monde. Les éoliennes constituent un marché gigantesque. Autant vendre cela que des automobiles polluantes. Le cerveau, c'est avant tout une glande à religion. Les écologistes sont d'excellents fidèles.  

 

12/03/2011

La lâcheté triomphe

La lâcheté triomphe, Belgique en tête.

par Clausewitz

 Alors que la maison brûle, au Conseil européen on a eu droit, comme d'habitude, à un festival de lâcheté. On abandonne les Lybiens en assurant que, scrogneugneu, si on touche à un cheveu de leur tête, on verra ce qu'on verra: ils ont la trouille! Exactement comme devant Hitler. lL envahit la Rhénanie avec des troupes symboliques. Personne ne réagit. Il envahit l'Autriche, avec des chars rouillés. personne ne réagit. A Munich, Daladier et  Chamberlain signèrent leur honte. "C'était  la guerre ou la honte. Vous avez choisi la honte et vous avez eu la honte et la guerre"  dit Winston Chrurchill. Kadhafi est très habile. Sa plus grande habileté est d'avoir une armée de mercenaires. Ils ne se révolteront pas contre lui comme en Egypte et en Tunisie. Des mercenaires indifférents au sang qui coule. Il a des avions qui volent vraiment, par opposition à Sadam Hussein qui n'avait que des pantoufles comme pilotes. Ils ont juste pu aller se poser en Iran pour ne pas être abattus par la chasse américaine. Il a des complicités partout: il a allongé des milliards de dollars qui lui rapportent notre lâcheté; et il conserve soigneusement son pétrole que nous lui rachèterons à genoux quand il aura gagné sa petite guerre. Il n'y aura pas de massacres. Il est bien trop fin. Il pousse doucement les révoltés vers la frontière. Une dizaine de tués homologués par jour. Cela reste gentil. Mais il avance, il progresse alors que nous blablatons sans honneur.

11/03/2011

Espoir en Alain Juppé

Lien commercial

Espoir en Juppé
par Clausewitz, vendredi 11 mars 2011, 10:22

 Si les alliés ne se décident pas très vite, Kadhafi prendra Bengazi et la guerre sera perdue. Les insurgés en déroute (cela se voit déjà) fuiront  vers l'Egypte avec une nouvelle catastrophe humanitaire. J'avais exprimé mon désespoir devant la lâcheté de l'Otan, mais j'avais émis une petite réserve concernant Alain Juppé. Je disais: j'espère en lui, mais il tarde à se manifester. Croisons les doigts, il a réagi et entraîné, non seulement son président, mais aussi le premier ministre britannique. La rencontre de Bruxelles de ce jour va nous montrer s'il a réussi. Il faut être aveugle pour ne pas comprendre que Kadhafi, avec son armement moderne, ses troupes entraînées et son aviation (protégée par des missiles sol-air qui font peur même aux Américains) ne peut que vaincre face à une rébellion en guenille, mal commandée et très mal équipée. Si le tyran Lybien l'emporte, c'est une affaire de quelques heures, la "révolution" arabe prendra un coup dans l'aile. Cela va rendre courage à tous les tyranneaux de la péninsule, aux Iraniens, voire même aux Chinois qui recommencent à bouger. Rappelons-nous la "révolution" de la placde Tia nan Men, qui fut noyée dans le sang et les arrestations. La Chine est toujours à l'état révolutionnaire, mais l'étincelle ne se produit pas et le pouvoir tient le peuple d'une main de fer. Si nous ne sauvons pas les Lybiens, une grande occasion historique sera perdue.

10/03/2011

L'Otan a peur

L'Otan a peur

 jeudi 10 mars 2011, 09:47

Votre article a été créé.

L'otan a peur

A cet endroit du monde, l'Otan et ses alliés disposent d'une puissance gigantesque. La France, l'Italie, l'Espagne, plus la sixième flotte américaine reculent devant les missiles sol-air de Kadhafi. Missiles qu'ils lui ont vendus. Si de telles puissances ont peur de lui, rien ne l'arrêtera dans son massacre. Il en sortira plus triomphant que jamais. Nous disposons d'une puissance militaire sans égale mais nous sommes d'une faiblesse politique toute aussi sans égale. Pas une seule personnalité pour se lever et indiquer une politique. Rien que des pusillanimes qui se cachent derrière leur bureau pour ne pas parler. Reagan, Spaak, où êtes-vous? Celui qui préside à l'Europe a(disent les Anglais) une tête de boubou de vaisselle. J'ajoute une âme de belge habituée aux plus lâches compromissions.Clausewitz le disait pour Frédéric II et l'Autriche. D'un côté une petite puissance militaire mais un géant politique (la Prusse), de l'autre une armée innombrable mais un nain politique (l'Autriche). L'histoire de répète toujours.

· · Partager · Supprimer

08/03/2011

Aider la Lybie!

Il faut, bien sûr et d'urgence, installer une zone d'exclusion pour arrêter le massacre des rebelles. Mais il faut aussi prévoir une aide massive pour aider les réfugiés. C'est un crève coeur de voir encore ces dizaines de milliers de personnes jetées sur les route pour y mourir de faim et de soif. L'Europe (y compris la Belgique) a les moyens de cette aide et c'est ici tout près, à un saut de puce. Ce qui nous manque le plus ce sont les bons diplomates capables de faire  avancer les choses. A part, peut-être Juppé, et encore, il tarde à faire ses preuves, nous n'avons que des guenilles comme notre boubou de vaisselle, sans aucune personnalité, ni idées.Où sont les PH Spaak et les H. Kissinger?  Un bon diplomate, même d'un petit pays,  peut tout dans ce genre d'affaire. S'il n'est pas trop lâche.

Clausewitz

07/03/2011

Le temps des révolutions

Le temps des révolutions

lundi 7 mars 2011, 09:02

 

 Les révolutions viennent par vagues. Le bloc de l'est, pourtant si grandiose,  s'est écroulé comme un château de cartes. Personne n'y croyait. Au siècle dernier , il y eut l'ère des révolutions: Amérique latine chassant l'Espagne, Italie, France (1830,1848)  Belgique...Cela ressemblait à une épidémie. Un facteur déclencheur (un mec qui se fait griller) et hop, c'est parti. Mais cela ne part que si vous êtes à ce que Mao a appelé l'état révolutionnaire. Les arabes y sont. Ils en ont ras le bonbon d'être mal nourris, exploités, emprisonnés, méprisés pour leur indolence politique. Ce genre de révolution ne peut pas plus  se stopper que l'eau d'un barrage qui s'écroule. Il y a parfois des massacres, des"fleuves de sang " comme dit Kadhafi, mais cela continue toujours. C'est lui qui sera balayé. Peut-être sera-ce dur. Il ne faut pas compter sur notre président boubou de vaisselle pour prendre une initiative positive: l'Europe est morte avant de naître. Il ne faut pas compter sur notre aide: nous les laisserons  massacrer. Nous disposons d'une grande force militaire (6ème flotte) mais, comme disait Clausewitz, d'une gigantesque faiblesse politique. Nous ne comptons déjà plus. En Belgique, un homme qui se grille déclencherait-il quelque chose? Non, nous sommes toujours des agneaux bien nourris. Mais que l'essence continue d'augmenter, ainsi que le pain, que les ménages ne sachent  plus boucler leur budget, que les clowns qui nous gouvernent en remettent de plus grosses couches, cela peut démarrer. Nous en avons tous marre, mais nous ne sommes pas encore à l'état révolutionnaire. Dewever et Milquet ont encore de beaux jours devant eux.
Clausewitz

 

· · Partager · Supprimer

    28/02/2011

    Ce n'est pas la faute aux Américains!

    Chaque fois que quelque chose bouge dans le monde, il y a  des imbéiles pour dire: "c'est la faute aux Américains". Et bien non! Ils ne sont responsables ni des tremblements de terre, ni des pluies diluviennes, ni des hivers rigoureux. Maintenant cela pète dans tous les coins et ils n'y sont pour rien avec leur président nunuche. Kadafi accuse Al Quaïda pour se faire bien voir du camp occidental. Ce n'est pas Al Quaïda non plus! Les jeunes réclament la liberté et du travail. Voilà que ça commence en Chine. Là aussi la moindre contestation tourne au bain de sang. Mais les tyrans seront submergés à leur tour. Paul Fort disait "si tous les gars du monde pouvaient se donner la main..." C'est en train de se faire. Aidons-les de toutes nos forces malgré nos politiciens débiles.