Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/07/2007

Il pleut. La terre se réchauffe!

Il pleut. La terre se réchauffe.

 

Le 23 juillet 2007

 

 

Triste mois de juillet, triste mois de juin. Il a fait beau en avril. La radio n’en finissait pas de faire défiler des experts qui venaient se lamenter parce qu’il faisait beau. C’était bien normal qu’il y ait du soleil. La terre se réchauffait ! Anormal un tel soleil au mois d’avril ! Suspect ! C’est bien la preuve que la terre se réchauffe avec toutes nos émissions de gaz à effet de serre. Allez-vous finir à la fin de faire fonctionner tous ces moteurs à explosion ? Pouah. Vous ne voyez pas que vous réchauffez la planète ? Maintenant, il pleut. Il pleut depuis deux mois. En plein mois de juillet. C’est peut-être déjà le Gulf Stream qui fait des siennes à cause du réchauffement ? Certains mauvais esprits ricanent. Ils vont jusqu’à mettre en doute le fameux réchauffement. Comme les Américains, ces foutus Américains, qui rigolent jaune quand ils vivent des hivers sibériens comme les deux dernières années. La terre se réchauffe, faut-il rire ou pleurer ? disent-ils. Un mois d’avril chaud, très chaud ? Je me souviens, il y a 7 ans, en l’an 2000, j’ai assisté à un repas funèbre dressé dans un jardin. Nous avons tous eu un coup de soleil. Le rhododendron des propriétaires était en fleur. Il ne fleurit d’habitude que le 15 mai. On ne parlait pas encore du réchauffement. Nous avons simplement constaté que c’était un beau mois d’avril. J’ai vu Arnold Schwarzenegger sur Arte. Lui aussi, pour sa propagande électorale il veut limiter les émissions de gaz à effet de serre qui réchauffent la planète. Comme Sarkozy. On ne peut plus faire un discours politique sans promettre que l’on empêchera la terre de se réchauffer. Je suis bien d’accord avec Arnold. Il faut limiter l’émission de nos saloperies. Il y a deux ans, j’étais en Suisse, sur un glacier, à 2600 mètres. La neige était sale. En Suisse ! Où ils sont si propres. Nous émettons des hydrocarbures imbrûlés, des goudrons. Nos moteurs ont un rendement lamentable. Les voitures consomment beaucoup trop. Ce n’est évidemment pas perdu pour tout le monde. À commencer par nos gouvernements. « Ici, on vend des taxes, avec un peu d’essence dedans » disaient, jadis,  les pompistes. Imaginez le drame pour les finances publiques si nous mettions nos voitures au garage deux jours par semaine ? Et si les fumeurs s’arrêtaient de fumer. Tout cela n’est que bobard et fumisterie. Quand vous entendez passer un canard, demandez-lui à qui il sert a soupe ! Clausewitz

 

06:00 Publié dans Mode | Lien permanent | Commentaires (0)