Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/05/2011

Adieu Joëlle !

Je lui suis reconnaissant de nous avoir débarrassés de Gérard Deprez.  Ensemble, ils avaient déjà mis à mal le parti en annihilant le CEPIC qui en était la substantifique moelle. De concert, ils ont détruit la démocratie au sein du PSC. Plus de pols bien sûr, mais surtout suppression du vote du comité d’arrondissement pour la constitution des listes électorales : tout se décide à Bruxelles dans le cabinet de Madame. Personne n’est plus de droit sur les listes, il faut être agréé par Madame. Résultat, comme elle est toute puissante et qu’elle peut vous rayer des listes, tout le monde tremble devant elle et les personnalités s’affadissent ou désertent. Madame les remplace, soit par des fils à papa, soit par des copains ou des copines.   À Liège, tout le monde est parti. Elle essaye la transfusion d’un fils à papa, (Wathelet) mais il préfère rester dans son petit nid de Verviers.

Son mandat s’éternise. Le dernier président élu fut Nothomb (que n’a-t-elle vomit sur ce type ?) mais c’était il y a treize ans. Elle se croyait présidente à vie (comme Deprez). Mais elle a fini par lasser tout le monde. Le peuple commence à grogner. Le parti (reniant ses origines) a cessé de s’appeler chrétien. Pourquoi avoir choisi le nom ridicule d’humaniste ? Auraient-ils fait des études ? Des vraies, des solides ? On va faire des réunions sur Sophocle, sur Euripide ? Ils ont quand même un prof d’univ parmi eux, mais il a une voix de canari expirant, ses paroles et ses écrits sont aussi filandreux que ses cours. Rivarol disait « ce qui n’est pas clair n’est pas français », en quelle langue parle-t-il ? Pourquoi ne pas avoir, comme les Espagnols choisi le nom de Parti Populaire ? C’est le nom des chrétiens démocrates à l’Europe.  Le CDH, outre que cela ne veut rien dire, de parti de centre droit est devenu, scotché au PS, un parti de gauche. Grâce à lui, les chômeurs gagnent presque autant que ceux qui travaillent, ils n’ont pas de frais de déplacement et font du noir à tire larigot. Vivent les « humanistes » ! Mais ils n’ont plus d’électeurs.

Joëlle n’en finit pas de partir. Elle se croit indispensable. Elle a conduit le parti à 10% des voix. Quelle gaffe va-t-elle encore imaginer pour que l’on descende à 5% ?

Elle était très jolie. Mais une jolie femme qui vieillit et qui râle tout le temps, cela devient une harpie.